Les sols

aperçu géologique secteur GuitignanLes graves de Guitignan

Les parcelles de Guitignan du Château Biston-Brillette appartiennent à la croupe de graves de Brillette, au nord-est de Moulis. Ces sites de terroirs se trouvent inclus dans la moyenne terrasse de graves constituée lors des débâcles glaciaires du Mindel (- 600 000 à – 400 000 ans environ). Ces graves sont dénommées de type 3 par la nomenclature de l’APIETA. Elles datent du Mindel I, par opposition au type 3A, ou 4, qui correspond aux graves mises en place au cours de la débâcle glaciaire du Mindel II. Le caractère naturellement filtrant de ces graves et de leurs colluvions sablo-graveleuses est renforcé par une « respiration » hydrique assurée par la présence d’axes de drainage privilégiés. Leur relief en croupe imprimé par l’érosion fait que ces formations sédimentaires figurent parmi les sols les plus propices à l’établissement d’une viticulture d’élite. Ce distinguo dans les types de graves garonnaises n’aurait pas d’importance si l’on avait pas fait le constat empirique que tous les terroirs de tous les Grands Crus Classés en 1855 sont majoritairement assis sur ce type de graves glaciaires du Mindel. A la hauteur de Moulis, ces graves du Mindel I culminent à 23 mètres et sont présentes uniquement sur les croupes de Brillette et du Grand Poujeaux ainsi que sur les pentes de Maucaillou.

 

aperçu géologique secteur Petit PoujeauxLes sols argilo-calcaires éocènes
du Petit Poujeaux

Le secteur du Petit Poujeaux, ou Poujeaux, est marqué par les calcaires de l’Eocène Supérieur (38 à 34 millions d’années), calcaires argilo-marneux et calcaires de Saint-Estèphe plus ou moins compacts. La période géologique de l’Eocène s’étale de 53 à 34 millions d’années et se divise en trois périodes. La plus ancienne, l’Eocène Inférieur est une période globalement froide qui voit se déposer uniquement des sables. La période intermédiaire, l’Eocène Moyen, au climat chaud et humide, est très fertile en bancs calcaires massifs. Plus tempérée, la période de l’Eocène Supérieur, est marquée par des calcaires plus argileux et la présence de marnes. Dans le secteur du Petit Poujeaux, l’érosion causée par la Jalle de Tiquetorte, axe de drainage majeur, et ses affluents, a disséqué le substratum calcaire en forme de main. Cette configuration de sols, caractéristique de la base argilo-calcaire d’une terrasse de graves, permet un drainage naturel et assure un bon ressuiment des sols. Les sites de terroirs du Château Biston-Brillette se situent sur le bas du rebord et le talus de la terrasse argilo- calcaire de Moulis, de 17 à 9 mètres. Susceptibles d’apporter force et couleur aux vins, ces sites de terroirs sont aujourd’hui le terrain d’élection du merlot, du cabernet franc et du petit verdot pour les terres les plus chaudes. En assemblage avec des vins fins de graves, ces vins d’argilo-calcaires ont toujours fait merveille dans le passé comme aujourd’hui.